Information

Oasis de Lipu Salicelle - S.Vito - Lagnone - Campanie

Oasis de Lipu Salicelle - S.Vito - Lagnone - Campanie

Type de zone protégée - Où elle se trouve

Type: oasis de Lipu pour la protection de la faune
Région: Campanie
Province: Caserte
Municipalités de Capoue et Pontelatone (CE)

Les virages de la rivière Volturno, le cours inférieur
Cet endroit est accessible depuis Caserta, sortie de l'autoroute A1 via la S.P. n 336 ex état n. 87 Sannitica en direction de Caiazzo se situe sur un axe culturel naturaliste où se rencontrent environnement naturel et histoire. Idéalement en partant du Palais Royal de Caserte, en passant par S. Leucio et la Vaccheria, vous atteindrez l'Oasis de Protection LIPU Salicelle pour les ornithologues amateurs. De là, vous pouvez emprunter différents itinéraires: sortie d'autoroute A1 à Capoue et sud S. Angelo dans la ville d'art de Formis, ou vers Pontelatone ville de mozzarella et de vin de Casavecchia ou atteindre la ville d'huile de Caiazzo et continuer vers le parc régional del Matese.

Description de l'itinéraire

La rivière VOLTURNO, comme toutes les grandes voies navigables, est affectée par d'importantes voies de migration. Dans notre province, la rivière a deux aires de repos pour les oiseaux. L'une d'elles est représentée par les "Variconi", à l'embouchure du fleuve, dans la commune de Catelvolturno (CE), actuellement qualifiée de réserve régionale basée sur la L.R. 74/80.
L'autre, Oasis de Protection de la Faune que la Province de Caserte avec la Résolution GP256 du 25.07.2000 établit et gère la LIPU, est la zone de destination de cette excursion, avant que l'ENEL ne traverse et tombe dans une zone qui touche principalement la commune de Capoue, S. Angelo in Formis, et celle de Pontelatone mais aussi les territoires de Piana di Monte Verna et Castel di Sasso pour une extension estimée à environ 750 ha.
La zone s'étend dans une direction Est-Ouest entre le pont Annibale et le pont Scafa près de la Fagianeria. Il se développe en longueur sur environ 5 km (la rivière s'étend grâce aux boucles, sur 8,4 km), a une largeur maximale d'environ 2,7 km avec une altitude qui varie de 26 à 52 mètres s.l.m. et il est situé à une distance en ligne de 29 km de la mer (57 le long de la route fluviale). Toujours dans cette zone, la rive droite de la rivière est affectée par trois affluents: Rio Savone dei Mulini, Rio S. Giovanni et Rio Pisciariello, ce qui est surprenant, à l'intérieur du réservoir coule la source Rozza.
La traverse reste fermée une dizaine de mois par an, élevant le niveau d'eau de 8,5 mètres et inondant ainsi une partie des terres environnantes, créant une zone humide de 125 ha (réservoir entier 174 ha).
Les terres non inondées restantes se composent de petites parcelles de terre cultivées principalement pour le fourrage et les arbres fruitiers. Dans la zone NE, il y a CIRIO, une ferme d'élevage extensif avec une grande partie de fourrage cultivé. On note enfin la présence d'un stand de tir aux pigeons d'argile sur la rive gauche en amont de la traverse.

Oasis de Lipu Salicelle - S.Vito - Lagnone (photo http://mediovolturno.guideslow.it)

Logo Lipu Salicelle Oasis - S.Vito - Lagnone

Plante Lipu Salicelle Oasis - S.Vito - Lagnone

La faune et la flore

Paysage de végétation
La végétation est la végétation riveraine typique sujette à des inondations périodiques. On retrouve donc, à partir de l'eau, le polygone amphibie, le potamoget noueux, la paille, la quenouille, le lys jaune et la jonc semi-submergée; plus sur le rivage parmi les espèces d'arbres, nous trouvons le saule rouge arbustif et le saule blanc, alors qu'ils sont libérés du rivage, le peuplier blanc et l'aulne.

Panorama de la faune
La faune piscicole est composée de la présence de carpes crucian, chevesnes, tanches, gouvernails, carpes, barbeaux, anguilles, poissons rouges et perches solaires.
Parmi les mammifères il y a la présence du renard, du blaireau, de la belette, du ragondin, du hérisson et compte tenu de la proximité des bosquets, de la martre. Parmi ceux liés à l'eau, nous avons le campagnol rougeâtre et la musaraigne d'eau.
Les reptiles sont présents avec des spécimens de cervone, de serpent rat et de serpent à collier, parmi les amphibiens, nous signalons la grenouille verte, le crapaud commun, le triton italien, cette dernière espèce, d'intérêt exclusif du sud de l'Italie, est en déclin rapide.
En ce qui concerne l'avifaune, il faut souligner l'importance de cette zone car nous sommes en présence d'un écosystème riche et articulé avec des espèces non sporadiques et certainement intéressantes, sans préjudice de la conservation de l'habitat idéal sur perturbé.
On note la présence de nombreux échassiers typiques des marais. On trouve chez les Rallidés: foulque, moorhen, porciglione; parmi les ardéidés: héron cendré, héron rouge, grand héron blanc, héron crabier, héron nocturne, butor, butor; chez les Podiciped: grèbe huppé et petit plongeon; chez les Anatidés: le fuligule, le canard touffeté, le pilet, la marzaïola, le pelleteur et le colvert; parmi les Recurvirostri: avocette, chevalier d'Italie; parmi les piaristes: bécassine, courlis, barge, piro piro; parmi les kératides: le vanneau.
Parmi les Silvids, nous avons: rossignol de rivière, beccamoschino, cannaiola, cannareccione, ococotto, beccafico, blackcap, luì verde, petits et grands, règle et fleurette; parmi les paridés, nous avons: cince spp.; parmi les egitalidi: codibugnolo; parmi les ors: oriole; parmi les Lanides: les avoir spp.; parmi les alcédinidés: les martins-pêcheurs et les pinsons et les huppes à huppe sont bien représentés. Grues, cigognes et flamants roses animent le site à chaque début de printemps.
Parmi les oiseaux de proie, nous avons le busard des marais, la buse, le milan noir, la crécerelle et le faucon coucou et l'oiseau de proie nocturne avec des habitudes diurnes de hibou des marais.
Parmi les observations on se souvient de celle du 5 juin 1990: rapportée au Pheasant 18 faucons coucous entre mâles et femelles, et celle du 15 mars 1992: 100 cormorans, 20 bécassines et 19 avocettes rapportés, tandis que le lendemain, 20 hérons cendrés ont été signalés . Il faut dire que ces derniers font la navette entre ce site et l'étang du Jardin Anglais du Palais Royal de Caserte où ils ont un dortoir.

Accès

Deux accès sont possibles pour visiter les zones les plus intéressantes à la fois du point de vue du paysage mais surtout du point de vue de la faune: en venant de Caserte ou Capoue et en parcourant le S.P. 336 ex S.S. Sannitica n ° 87 direction Caiazzo à la hauteur du km 35 on aperçoit un chemin de terre sur la gauche à la hauteur d'un chalet délabré: la Masseria Conte Mauro. Vous le prenez en tirant tout droit parmi les champs cultivés pour le fourrage jusqu'à atteindre un espace ouvert appelé "Salicelle" d'où, avec de bonnes jumelles, vous pouvez faire des observations intéressantes.
L'autre entrée est située un peu plus loin, toujours à droite de la même route, presque en face de la salle des sports de Castel Morrone. Vous le prenez et restez toujours à gauche jusqu'à ce que vous atteigniez un point où la rivière peut être vue à droite et à gauche. Ici, en fait, il y a le point le plus étroit du chemin qui mènera à "Lagnone" sur la gauche duquel vous pouvez voir une forêt riveraine dense de saules blancs avec un sous-bois abondant sur les marges de laquelle, vers la rivière, il y a des prairies de quenouilles et de pailles.

Merci au dr. agr. Matteo Palmisani - Lipu Campanie


Vidéo: Goldberg Variations, BWV 988: Aria (Août 2021).