Information

Parc Naturel Adamello Brenta - Trentin

Parc Naturel Adamello Brenta - Trentin

Type de zone protégée - Où elle se trouve

Typologie: Parc naturel provincial
Région: Trentino-Alto Adige
Province: Trente

Le parc naturel Adamello-Brenta, situé dans l'ouest du Trentin, a été créé en 1967. Il comprend les groupes de montagnes Adamello, Presanella et Brenta et couvre une superficie de 618 km2. C'est la plus grande zone protégée du Trentin et l'une des plus grandes d'Italie.

Dolomites de Brenta - Parc naturel Adamello-Brenta (photo Davide Martinelli)

Description et histoire

Son territoire est caractérisé par une grande variété de paysages et de milieux naturels.
Le groupe Adamello-Presanella est très riche en eaux vives, alimentées par des glaciers, qui forment des chutes d'eau suggestives (la plus célèbre étant la cascade de Nardis) et de nombreux lacs alpins. Ses sommets couronnent la vallée de Gênes, véritable joyau naturaliste.
Le groupe Brenta avec son aspect scénique et polychromatique contraste avec la majesté statique des glaciers et des sommets d'Adamello à proximité; c'est une suggestion de pics, de flèches et de tours à l'architecture imaginative des Dolomites qui ont fait l'objet de réalisations d'alpinisme mémorables.

Histoire du parc naturel Adamello-Brenta

La beauté et l'extraordinaire intérêt naturaliste des vallées alpines latérales du Val Rendena et du Groupe Brenta et la nécessité de les protéger de toute falsification ont commencé à parler dès 1919 lorsque Luigi Vittorio Bertarelli, directeur du magazine du Touring Club italien Le Vie d'Italia, a publié quelques notes sur la création de deux parcs naturels dans le Trentin. L'idée lui fut suggérée par Giovanni Pedrotti de la Tridentini Mountaineers Society, qui en 1928 la reprit et la développa dans un article du Corriere del Cacciatore intitulé Parcs nationaux du Trentin pour la protection de la flore et de la faune, où il indiquait les territoires qui en Le Trentin se serait mieux prêté à la création de parcs nationaux et de grandes réserves de faune locale: l'un à l'extrémité ouest du Trentin, l'autre à l'est de la province. C'est précisément dans ces zones que la province autonome de Trente, traduisant pour la première fois en Italie l'institut du parc naturel en réalité concrète, a créé les deux parcs provinciaux en 1967, celui d'Adamello-Brenta et celui de Paneveggio-Pale di San Martino.

L'Autorité du Parc et la protection du milieu naturel

Au moment de sa création, le parc naturel Adamello-Brenta occupe une superficie de 504 kilomètres carrés. Dans les années 80, l'acte fondateur s'est traduit par des règles précises de protection et de gestion territoriale. En 1987, les limites du parc ont été redéfinies, élargissant la zone protégée pour atteindre les 618 kilomètres carrés actuels. Par la suite, la province autonome de Trente, après une longue période de discussion, a publié en 1988 la nouvelle loi sur l'organisation des parcs naturels du Trentin qui a établi les organes de gestion administrative et a établi les modalités d'utilisation des ressources des parcs naturels. L'Autorité du Parc Adamello-Brenta a été créée, dans laquelle le Comité de Gestion a réuni les représentants des 35 Communes qui relèvent, même partiellement, de l'aire protégée, et les représentants du monde de l'environnement, de la chasse et de l'alpinisme.
Le nouveau système exprime principalement une idée moderne d'un parc qui, en surmontant le simple besoin de conserver la beauté naturelle, poursuit la promotion et la recherche scientifique et l'utilisation sociale des biens environnementaux. Dans une optique de coexistence entre l'écosystème naturel et l'homme avec ses activités, il était destiné à consolider la relation millénaire d'équilibre harmonieux qui a créé un lien indissoluble entre les populations et le territoire. La discipline, l'aménagement du territoire et l'urbanisme du Parc, la protection et la valorisation de ses particularités naturalistes-environnementales sont confiées à l'instrument du Plan du Parc qui est flanqué d'un Plan Faune spécifique. En poursuivant les objectifs fixés par la loi fondatrice, l'Autorité du Parc réalise des interventions de conservation du territoire et sur les infrastructures, contrôle les flux de visiteurs, organise des activités d'éducation environnementale, promeut la recherche scientifique, promeut des projets de conservation et de valorisation de la flore et de la faune. faune du Parc (Projet Live Ursus, Projet Ibex, etc.).

Lac Valagola - Parc Naturel Adamello Brenta

Val di Fumo - Parc naturel Adamello Brenta (photo Davide Martinelli)

La faune et la flore

L'intégrité exceptionnelle et la variété des environnements dans la zone du parc Adamello-Brenta se reflètent dans une extraordinaire richesse de faune qui comprend, entre autres, des espèces rares et exclusives des Alpes.
Parmi les nombreux animaux présents dans le Parc on se souvient: l'Ours Brun, le Renard, le Blaireau, la Faina, le Donnola, l'hermine, la Martre, le Chamois, le Bouquetin, le Cerf, le Chevreuil, le Mouflon, la Marmotte, le Driomio, l'écureuil, le loir, de nombreux rapaces diurnes (aigle, épervier, buse, faucon pèlerin, crécerelle, etc.) et nocturne (hibou, chouette hulotte, hibou grand-duc, etc.), et bien d'autres oiseaux, reptiles, amphibiens, poissons, etc. .

Projet Life Ursus - Protection de la population d'ours bruns Brenta

Sur Brenta survivent les derniers ours indigènes des Alpes: témoignage de la culture et de l'histoire du peuple alpin, symbole d'un milieu naturel intact et sauvage. Mais parmi nos montagnes, il reste très peu de spécimens (pas plus de trois) et il n'y a eu aucun signe de reproduction depuis 1988. Le projet Live Ursus - Protection de l'ours brun du Brenta est une tentative, avec des bases scientifiques profondes, de raviver la population d'ours de l'ouest du Trentin, qui est maintenant au bord de l'extinction.
Le projet impliquait la libération de 10 spécimens d'ours capturés en Slovénie, dans le but de restaurer une population capable de se reproduire et de s'auto-entretenir dans la nature, pour recoloniser une zone qui va bien au-delà du territoire du Parc.
Le projet a été promu par le parc naturel Adamello-Brenta, financé en partie par l'Union européenne et développé avec la collaboration de nombreux sujets. Les services du Département des forêts de la province autonome de Trente apportent un soutien direct aux opérations, l'Institut national de la faune sauvage assure la coordination scientifique tout au long de l'initiative. Le WWF du Trentin collabore principalement pour des activités de diffusion et de communication.
À la fin du printemps 99, les deux premiers spécimens d'ours brun (Ursus arctos) de Slovénie ont été relâchés dans le parc. C'était un homme âgé entre 3 et 5 ans, pesant 99 kg, et une femelle de 3 ans et demi et 55 kg. Les noms, Masùn et Kirka, leur ont été donnés pour se souvenir des lieux d'où ils venaient. Pendant la phase de capture, ils étaient équipés de colliers radio, il était donc possible de suivre leurs mouvements à tout moment.
Le plan de ré-ensanglement s'est poursuivi au printemps 2000: trois magnifiques spécimens, deux femelles et un mâle, ont été relâchés dans la région du lac Tovel. Les sorties se sont également poursuivies en 2001 et 2002.
Les années suivantes, les ours ont continué à se reproduire: deux oursons en 2002, deux en 2003, cinq en 2004, trois en 2005 et d'autres en 2006.
Malgré la fin du projet Life Ursus, l'engagement du parc naturel Adamello Brenta envers l'ours se poursuit, avec l'objectif final de faciliter l'atteinte d'une population vitale minimale dans les Alpes centrales. Les activités actuellement en cours prévoient l'approfondissement des connaissances sur la population du Trentin occidental, une action constante de diffusion et de communication, une collaboration avec des organismes et associations intéressés à perfectionner les stratégies de conservation de la planteigrade.
Pour plus d'informations sur l'ours brun du parc naturel Adamello-Brenta

Lac Tovel - Parc naturel Adamello-Brenta (photo Luca Tomasi)

Informations pour la visite

Centres d'accueil:

Daone: Centre des visiteurs de la faune
Spormaggiore: Centre d'accueil des ours
Tovel: Centre d'accueil de Red Lake
S.Antonio di Mavignola: Point information - Maison d'hôtes
Stenico: Jardin botanique
Molveno: Scierie vénitienne Taialacqua
À ne pas manquer
Val di Genova: de Carisolo-Pinzolo, la vallée va vers l'ouest entre des parois étroites et des pentes abruptes couvertes d'épaisses forêts de feuillus et de conifères; plus haut la vallée s'élargit pour se terminer après 16 kilomètres, dans le spectaculaire cirque de murs et de glaciers (Mandron et Lobbia) qui descendent sur la plaine de la Bédole.

Comment arriver au parc:

Côté nord-est - Val di Non - Val di Sole
De Trente, suivez le SS n. 12 de Brennero à San Michele allAdige (sortie A22); continuant sur le SS n. 43 au loc. Rocchetta entre dans le Val di Non. Continuez sur la route provinciale no. 73 de la droite Walnut jusqu'à Tuenno (entrée du Val di Tóvel) puis Cles.
Peu de temps après le loc. Rocchetta rencontre la déviation pour Andalo, Molveno et le plateau de Paganella (SS n. 421), accès est à la chaîne centrale de la Brenta et au sous-groupe Campa.
Après Cles, le pont Mostizzolo sur la rivière Noce marque la frontière entre le Val di Non et le Val di Sole.Depuis les centres de Malé et Dimaro, vous pouvez accéder à la chaîne nord de la Brenta.
Depuis le haut Val di Sole, vous entrez dans le groupe Presanella.

Versant sud-ouest des vallées de la Giudicarie - Val Rendena
De Trente, suivez le SS n. 45 de la Gardesana occidentale jusqu'à Sarche, continuant à Ponte Arche et Tione (SS n. 237). Juste avant Ponte Arche-Comano Terme, il y a le détour vers le secteur sud du groupe Brenta. De Tione, continuation sur le SS n. 237 en direction sud, vous pouvez accéder aux vallées de Breguzzo et Daone-Fumo. En continuant vers le nord (SS n.239) vous montez le Val Rendena jusqu'à Strembo (siège du parc), Pinzolo (Brenta Dolomites), Carisolo (Val di Genova, Adamello et Presanella) et Madonna di Campiglio (Presanella et Dolomiti di Brenta).

La gestion:

Bureau administratif de l'autorité du parc
Strembo (TN) Via Nazionale, 24
Informations: [email protected]
Site Web: www.pnab.it

Races et produits typiques du parc naturel Adamello-Brenta

  • Race de bovins Rendena
  • Race de chèvre Bionda dell'Adamello
  • Race de chèvre Valle del Chiese
  • Spressa delle Giudicarie Dop
  • Salami frais à l'ail Caderzone
  • Bacon local à l'ail Caderzone
  • Salami à l'ail de Val Rendena
  • Ciuìga del Banale
  • Pomme Val di Non Dop
  • Casolèt du Val di Sole
  • Grana Trentino Dop
  • Mortandela du Val di Non

Carte et logo du parc naturel Adamello-Brenta (www.pnab.it)


Vidéo: You Wont Believe This Is In Italy 4k (Août 2021).