Information

Plantes en pot: Abutilon, Érable à fleurs, Abutilon avicennae, Abutilon darwinii, Abutilon megapotamicum, Abutiluon vexillarium, Abutilon pictum, Abutilonsavitzi, Abutilon sinense, Abutilon striatum, Abutilon vitifolium, Abutilon

Plantes en pot: Abutilon, Érable à fleurs, Abutilon avicennae, Abutilon darwinii, Abutilon megapotamicum, Abutiluon vexillarium, Abutilon pictum, Abutilonsavitzi, Abutilon sinense, Abutilon striatum, Abutilon vitifolium, Abutilon

Classification, origine et description

Nom commun: aussi appelé "érable fleur" en raison de la forme des feuilles (dans les pays anglo-saxons "érable lounge".
Gentil: Abutilon.
Famille: Malvacées.

Étymologie: le nom dérive du terme arabe utilisé pour désigner une plante aux caractéristiques similaires à la mauve.
provenance: zones tropicales et subtropicales d'Amérique centrale et du Sud.

Description du genre: comprend plus de 100 espèces de plantes herbacées, d'arbustes et de petits arbres à feuilles persistantes. Ce sont principalement des plantes semi-virales et délicates qui, dans les zones à climat doux, peuvent également être cultivées à l'extérieur, tandis que dans le nord, elles doivent être conservées dans la serre et ne peuvent être déplacées à l'extérieur qu'en été. Les feuilles, semblables à celles de l'érable pour la profondeur présente sur les marges, sont souvent panachées de jaune. Les fleurs, qui apparaissent en été, se forment à l'aisselle des feuilles et sont pendantes, en forme d'entonnoir, de couleur variant du jaune à l'orange, au violet, parfois rassemblées en grappes. Toutes les espèces ont des étamines soudées ensemble autour du stylet pour former une colonne, qui dépasse parfois de la corolle. Les dimensions que ces plantes peuvent atteindre varient de 1,2 m. en pot à près de 2 m. spontanément.

Abutilon megapotamicum var. Panaché (photo toptropicals.com)

Abutilon x hybridum (site photo)

Espèces et variétés

Abutilon avicennae: espèce originaire des régions méditerranéennes, qui atteint 50 cm. élevé et, en été, produit de belles fleurs jaunes.

Abutilon darwinii: petit arbuste originaire du Brésil, pouvant atteindre 1,5 à 2 m. de hauteur et 1-1,5 m. de diamètre, bien que la croissance soit plutôt lente. Il a de grandes feuilles couvertes de poils denses en bas avec un limbe lobé et denté (les plus proches du sol sont à trois lobes). De juin à septembre, il produit des fleurs rouge orangé à stries rouge sang, larges de 4-5 cm, simples ou rassemblées par groupes de trois à l'aisselle des feuilles. Dans la serre, il fleurit aussi bien en été qu'en hiver.

Abutilon megapotamicum: originaire du Brésil, cet arbuste expansé semi-rustique, également appelé A. vexillarium, peut atteindre 2 à 2,5 m. haut dans le sol et environ 1 m en pot. Il a des feuilles vert clair, ovales, dentées et pointues. De mai à octobre, il produit de nombreuses fleurs pendantes de 3 à 4 cm de long. à calice rouge gamosepalo d'où émergent des pétales jaune citron. Les étamines, soudées ensemble autour du stylet, émergent de la corolle, montrant les anthères rouges. Sur le marché, il existe une variété "Variegata", qui a des feuilles irrégulièrement mouchetées de blanc jaunâtre.

Abutilon pictum: le cultivar «Thompsonii» a un port dressé, des feuilles tachetées de blanc et des fleurs couleur saumon. Nécessite des environnements particulièrement lumineux.

Abutilon savitzi: a des feuilles blanches et des fleurs d'abricot pendantes.

Abutilon sinense: originaire de Chine, cette espèce peut atteindre 2 à 2,5 m. haut et 1-1,8 m. en diamètre. Il a de grandes feuilles ovales-cordées et pointues. Il fleurit de mai à octobre. Les fleurs, en forme de cloche et rassemblées en grappes axillaires, sont jaune-orange avec des taches rouges.

Abutilon striatum: originaire du Brésil, cet arbuste délicat peut atteindre une hauteur de 2 à 2,5 m. et la largeur de 1,2 m. Il a des feuilles palmées grises à trois ou cinq lobes. De mai à octobre, il produit des fleurs pendantes de 3 à 4 cm. couleur orange avec des stries violettes. Sur le marché, il existe des variétés à fleurs doubles ou à rayures jaunes.

Abutilon vitifolium: originaire du Chili, cette espèce semi-rustique préfère les zones plus chaudes, bien qu'elle puisse être cultivée dans toute l'Italie. Dans des conditions idéales, il peut atteindre 3 à 5 m. de hauteur et 2-3 m. Il a des feuilles palmées à trois à cinq lobes recouverts d'un poil blanchâtre. De mai à octobre, il produit des fleurs pédonculées, rassemblées en grappes axillaires, de couleur mauve ou lavande, qui, en se développant, s'aplatissent jusqu'à un diamètre de 5 cm. Il existe une variété "Album" à fleurs blanches.

Abutilon x hybridum: cet arbuste horticole peut atteindre une hauteur de 2 à 2,5 m. et la largeur de 1,2 à 1,8 m. en plein champ, tandis qu'en pot, il atteint des dimensions plus petites. Il a trois à cinq feuilles palmées lobées. Il fleurit de mai à octobre avec des fleurs suspendues aux nuances jaunes, oranges et rouges. Les variétés les plus connues sont: «Ashford red», saumon rouge; "Boule de neige", blanc aux étamines orange; "Oiseau canari", jaune; "Toison d'or", jaune vif. Le même nom désigne également un groupe d'hybrides, issus du croisement d'A. Darwinii, A. striatum et A.venosum, qui ont des feuilles, généralement vertes, parfois striées de blanc et de jaune, à limbe lobé et denté. Les fleurs, portées par de longs pétioles, apparaissent à l'aisselle des feuilles en été-automne et sont solitaires, pendantes, en forme de cloche, avec un petit calice gamosepal et la corolle formée par cinq pétales incurvés à l'extrémité, d'où émergent les anthères situé au sommet de la colonne formée par les étamines fusionnées entre elles. Selon la variété, vous pouvez avoir des fleurs blanches, jaune-orange, rouges ou oranges avec des veines rouges.

Abutilon x milleri: similaire à A. megapotamicum, est une espèce plus délicate et horticole. Il a de grandes feuilles avec des taches jaunes. De mai à octobre, il présente des fleurs jaune-orange avec des stries rouges.

Abutilon vitifolium (photo toptropicals.com)

Exigences environnementales, substrat, fertilisations et précautions particulières

Température: nécessitent des températures chaudes; la température hivernale minimale ne doit pas être inférieure à 13-15 ° C, même si elles ne sont pas bien adaptées à des environnements mal ventilés et avec des températures hivernales élevées. En été, ils doivent être déplacés à l'extérieur dans une position semi-ombragée.
Lumière: maximum, pour obtenir la floraison; en été, ils peuvent être conservés à l'extérieur dans une position semi-ombragée. LÀ. megapotamicum supporte le soleil direct, mais pas pendant les heures et les mois les plus chauds.
Arrosage et humidité ambiante: gardez le sol toujours humide et intensifiez les arrosages en période végétative (jusqu'à une fois par jour en été). En été, il est utile de pulvériser les feuilles une fois par jour.
Substrat: doit être bien drainé et composé de terre, de tourbe et de sable à parts égales.
Fécondations spéciales et astuces: de mai à septembre, distribuez de l'engrais liquide tous les 10-15 jours. Pour A. megapotamicum, les engrais, principalement phosphoriques, seront indiqués sur une base hebdomadaire, tout au long de la période végétative. Pendant les mois les plus chauds, mettez les plantes à l'abri du soleil. Rempotez chaque année, entre mars et avril, pour obtenir de gros spécimens.

Multiplication, taille

Multiplication: semis et coupe apicale. La première technique est préférée pour l'espèce A. vitifolium. Elle se pratique en mars-avril, à une température de 15-18 ° C, en prenant soin de planter les graines à une profondeur d'environ 6 mm. Les plants doivent ensuite être repiqués, d'abord en petits groupes, puis individuellement, dans des pots de 8 à 10 cm. de diamètre en utilisant un mélange de terreau, de tourbe et de sable. Pour les autres espèces, la multiplication par bouture semi-ligneuse de 8-15 cm est utilisée. de longueur, qui doit être prise de mai à août et plantée dans des caisses (de préférence sous couvercle en plastique, qui sera enlevé de temps en temps pour éviter la stagnation de l'humidité), à une température de 15-18 ° C, en mélange de tourbe et de sable à parts égales. Une fois enracinées, les boutures doivent être transplantées dans des pots avec un mélange de terreau, de tourbe et de sable et placées dans une «maison permanente» seulement après avoir atteint un degré adéquat de développement végétatif. Les plantes devront être taillées à la fin de l'hiver, afin d'obtenir un bon développement.
Taille: les plantes cultivées à l'extérieur doivent être nettoyées des branches mortes et gelées en mars-avril; les plantes cultivées en serre doivent être soumises à une taille des branches principales et latérales, qui devront être coupées respectivement en deux et à 8-10 cm.

Maladies, ravageurs et adversités

Les abutilons peuvent être attaqués par les parasites suivants:

- Cochenilles: ces parasites se présentent sous forme de petites incrustations écailleuses brunes qui apparaissent sur les tiges et sur la face inférieure des feuilles. La cochenille farineuse, en revanche, laisse derrière elle une traînée cireuse et blanche. En suçant la nourriture de la plante, ils la stimulent à produire des substances sucrées, qui la soumettent aux attaques de champignons et de fumée. C'est pour cette raison que les plantes souvent attaquées par les cochenilles sont suies et collantes au toucher. Ces ravageurs sont évités par pulvérisation et lavage du feuillage, ce qui permet de les éliminer lorsqu'ils sont encore à l'état larvaire, avant qu'ils ne soient protégés par leur «coquille». Ils sont combattus avec des produits anti-coccides ou en frottant les parties touchées avec un tampon imbibé d'eau et d'alcool.

- Aleurotide des serres aussi appelée aleurode des serres: ces petits insectes se propagent très facilement d'un spécimen à l'autre. Pour souligner sa présence, il suffit de secouer les plantes, à partir desquelles un nuage de moucherons blancs s'élèvera. Ils se battent avec des insecticides. Les traitements seront répétés jusqu'à ce que l'attaque soit complètement éradiquée.

- Pucerons verts: stimuler la plante à produire des substances sucrées qui la rendent plus vulnérable aux attaques des fumaggini et attirent les fourmis. Ils se battent avec des produits spécifiques.


Vidéo: Rapunzel: jogue suas plantas pendentes.. - versão completa (Août 2021).