Information

Plantes en pot: Aeschynanthus, Escinanto, Aeschynanthus javanensis, Aeschynanthus lobbianus, Aeschynanthus marmoratus, Aeschynanthus pulcher, Aeschynanthus speciosus, Aeschynanthus tricolor

Plantes en pot: Aeschynanthus, Escinanto, Aeschynanthus javanensis, Aeschynanthus lobbianus, Aeschynanthus marmoratus, Aeschynanthus pulcher, Aeschynanthus speciosus, Aeschynanthus tricolor

Classification, origine et description

Nom commun: Escinanto.
Gentil: Aeschynanthus.
Famille: Gesneriaceae.

Étymologie: dérive du grec aischyne, honte, et ànthos, fleur, comme si les fleurs étaient devenues rouges, comme dans la plupart des espèces, par honte ou pudeur.
provenance: régions tropicales des pays d'Asie centrale.

Description: comprend environ 80 espèces de plantes grimpantes et à feuilles persistantes qui produisent des fleurs très voyantes. Ce sont principalement des plantes épiphytes en serre. Dans des conditions climatiques particulièrement favorables, ils peuvent également s'adapter à la vie en rocaille. Ils ont des tiges ligneuses et suspendues ou grimpantes, qui portent des feuilles simples et opposées, de forme elliptique et de couleur vert foncé, de consistance charnue et bien espacées les unes des autres. Les fleurs, rouges ou oranges, apparaissent en été et sont parfumées et de forme tubulaire. Les escinanti sont des plantes adaptées à la culture dans des paniers suspendus.

Aeschynanthus lobbianus (site de photos)

Espèces et variétés

Aeschynanthus javanensis: cette espèce a de petites feuilles ovales vert foncé avec des bords dentés. En été, il produit des fleurs tubulaires qui ont un calice soyeux en forme de coupe et une corolle rouge écarlate avec une gorge jaune vif.

Aeschynanthus lobbianus: peut atteindre 50 cm de hauteur. Les longues tiges pendantes ont de petites feuilles elliptiques vert foncé avec une consistance charnue. En mai-juin, il produit des fleurs qui ont des corolles cramoisies (avec une gorge jaune crème) et des calices recouverts d'un épais poil brun-violet.

Aeschynanthus marmoratus: originaire de Thaïlande, cette espèce peut atteindre 60 cm de hauteur. C'est un suffrutice avec des branches décombantes (adaptées aux paniers suspendus), qui a des feuilles plutôt grandes lancéolées-pointues de couleur vert vif avec des veines jaunes sur la page supérieure et rouge pourpre sur la page inférieure. Les fleurs peu visibles apparaissent tout au long de l'été et sont de couleur vert jaunâtre avec des taches brunes.

Aeschynanthus pulcher: cette espèce, qui peut atteindre jusqu'à 60 cm. haut, il a des fleurs avec un calice beaucoup plus court que les autres espèces et une corolle rouge vif à mâchoire jaune.

Aeschynanthus speciosus: originaire de Java, ce suffrutice persistant se caractérise par une croissance vigoureuse et un aspect désordonné, est plus bas que les autres espèces du genre (atteint 15-35 cm). Il a de grandes feuilles coriaces, lancéolées et vert clair. Il fleurit abondamment pendant les mois d'été. Les fleurs rouge-orange ou flamme-rouge sont regroupées en grappes terminales (jusqu'à vingt ensemble) et ont un calice relativement court et une corolle tubulaire, longue, courbée et gonflée avec des volets bilabiate (avec mâchoire jaune , avec des taches brunes), d'où émergent les étamines.

Aeschynanthus tricolor: c'est l'une des espèces les plus décoratives grâce à ses fleurs noires striées rouge et orange qui apparaissent entre juillet et septembre.

Aeschynanthus lobbianus (site de photos)

Exigences environnementales, substrat, fertilisations et précautions particulières

Température: température hivernale minimale 13-16 ° C L'espèce marmoratus, si elle est maintenue complètement sèche, supporte également des températures plus basses.
Lumière: très bon, mais sans soleil direct, à la fois pour obtenir la floraison et dans des positions ombragées il ferait défaut, et pour maintenir les mouchetures typiques de certaines espèces (A. marmoratus).
Arrosage et humidité ambiante: les plantes de ce genre nécessitent un arrosage abondant en été et un très petit arrosage en hiver (de novembre à février). L'humidité doit au contraire être augmentée par tous les moyens tout au long de l'année.
Substrat: le sol doit être composé de terre de feuilles et de tourbe avec addition de sphaigne déchiquetée et de sable ou de perlite. Cependant, il doit être très poreux pour que l'eau ne puisse jamais stagner.
Fécondations spéciales et astuces: ce sont des plantes, principalement des épiphytes et ont donc besoin de très petits pots (mieux s'ils sont suspendus) qui peuvent être changés tous les deux ans, en mars-avril.

Multiplication

reproduction par graines peut être fait au printemps. La multiplication est généralement utilisée par bouture herbacée ou bois semi-mature, pris à la fin du printemps, au début de l'été, à l'aide de pousses de branches non fleuries. Les boutures doivent être enracinées dans un mélange de sable et de tourbe à une température d'environ 20-24 ° C. L'enracinement des boutures trop tard (fin de l'été) compromettrait la floraison de l'année suivante.

Maladies, ravageurs et adversités

- Cochenilles cochenilles: ils se produisent principalement sur la page inférieure des feuilles et dans l'aisselle de la même. Ils sont combattus avec des produits spécifiques ou en frottant les parties affectées avec un tampon imbibé d'eau et d'alcool.


Vidéo: Lipstickplant Aeschynanthus stekken (Août 2021).